Page ajouté aux favoris

Ressources

Actualites

CASE ACTUALITES

Quel type de chargeuse/mini-chargeuse compacte sur chenilles préférez-vous?

Une chargeuse ou une mini-chargeuse compacte sur chenilles est peut-être la machine la plus importante de votre parc, mais possédez-vous le bon modèle?

Qu’il s’agisse d’un équipement de soutien dans un parc plus vaste ou d’un véhicule de travail principal pour un propriétaire/opérateur, une chargeuse et une mini-chargeuse compacte sur chenilles sont deux des machines les plus polyvalentes qu’un entrepreneur peut posséder. Mais comment choisir le bras de la chargeuse et la plate-forme qui conviennent à chaque application? Les entrepreneurs peuvent suivre ce guide rapide pour les aider à choisir.

BRAS DE LA CHARGEUSE : RADIAL OU VERTICAL

Radial
Avantages généraux d’une machine à levage radial : ces machines sont particulièrement adaptées aux applications de terrassement, car elles offrent de meilleures forces d’arrachement, d’excavation et de levier. Puisque le trajet est similaire à un arc, cette configuration offre une portée plus importante à mi-chemin, ce qui la rend idéale pour le chargement et le déchargement de véhicules ou plates-formes plus petits, par exemple une camionnette. La visibilité a également tendance à être un peu meilleure dans les configurations radiales.

Vertical
Avantages généraux d’une machine à levage vertical : ces machines offrent généralement des hauteurs de levage supérieures, une portée supérieure à pleine hauteur et des capacités de levage légèrement supérieures. La conception du bras permet de maintenir la charge plus près de la cabine pour plus de stabilité et de capacité. La conception du bras permet également une manutention plus stable.

PLATE-FORME : PNEUS OU CHENILLES

Pneus (chargeuse)
Avantages généraux d’une machine sur pneus : ces machines, plus traditionnelles, offrent au conducteur une meilleure traction et une plus grande maniabilité sur les surfaces pavées. Les machines sur pneus sont plus dynamiques et offrent des vitesses de déplacement maximales plus rapides. Les pneus sont également plus adaptés aux applications avec des virages serrés. Bien que les pneus s’usent généralement plus rapidement que les chenilles, ces dernières sont plus coûteuses à remplacer. Les chargeuses sont typiquement moins chères que les mini-chargeuses compactes sur chenilles comparables.

Chenilles (mini-chargeuse compacte sur chenilles)
Avantages généraux d’une machine à chenilles : ces machines offrent une plate-forme incroyablement stable qui améliore tout, du nivellement à l’utilisation des accessoires. L’avantage principal est une pression au sol plus faible et un fonctionnement stable sur des surfaces inégales, car les chenilles offrent une plus grande surface de contact avec le sol que quatre pneus indépendants.

RELATIONS ENTRE CAPACITÉ DE FONCTIONNEMENT, PUISSANCE ET COUPLE

Quel est l’élément le plus lourd que vous devez soulever?
Le levage est souvent le travail de charge le plus important qu’une chargeuse ou qu’une mini-chargeuse compacte sur chenilles puisse effectuer. C’est la meilleure mesure pour déterminer sa capacité. Nous recommandons de choisir une machine ayant une capacité de fonctionnement nominale (50 % de la charge de basculement) en tenant compte la tâche de levage typique la plus lourde, puis d’en ajouter un peu plus au cas où.

Si vous savez que la palette la plus lourde que vous ayez jamais soulevée pèse 2 000 lb (907 kg), considérez quelque chose à 2 100, 2 200, voire 2 500 lb (953, 998 ou 1134 kg). Si vous travaillez avec des matériaux de construction ou dans d’autres applications connexes, où vous devez soulever régulièrement des palettes de pavés, de blocs de mur de retenue ou de pierres de champ, soyez conscient que ces palettes peuvent peser entre 1 000 et 3 000 lb (454 et 1361 kg), ou même plus. Ne vous limitez pas.

L’interaction entre la puissance et la capacité de fonctionnement nominale est également importante. Une puissance supérieure offre généralement des temps de cycle plus rapides et permet à la machine d’atteindre les pressions et les débits requis plus rapidement, tout en les maintenant plus facilement. Par exemple, un opérateur peut disposer d’une chargeuse d’une puissance nominale de 2 700 lb (1225 kg) et de 74 chevaux. S’il procède à un chargement en tas et tente de prendre une pelletée complète en marche avant à pleine vitesse, cela peut occasionner un calage hydraulique.

Si une chargeuse d’une puissance nominale de 2 700 lb (1225 kg) avec 90 chevaux effectue la même tâche, il y aura moins de délais et moins de calages. Il est faux de penser qu’il est possible de soulever davantage avec une machine dotée de plus de puissance, car la quantité pouvant être soulevée est la même. La puissance est également utile pour toutes les applications multifonctions qui se trouvent sur la machine, comme l’utilisation simultanée des accessoires, de la conduite et du levage, ou encore l’utilisation du levier avec le godet lorsque l’entraînement au sol est engagé à pleine vitesse.

Une autre caractéristique importante à considérer est le couple.
Un couple plus élevé permet à l’opérateur d’augmenter sa puissance grâce à la résistance. Il offre également des performances multifonctionnelles et fait avancer l’entraînement au sol lorsqu’il rencontre une résistance, ce qui se traduit par des performances supérieures et plus de puissance.

SÉLECTION DU CIRCUIT HYDRAULIQUE AUXILIAIRE

Le circuit hydraulique auxiliaire de la chargeuse fournit le débit hydraulique qui entraîne les accessoires de la machine. N’oubliez pas que tous les accessoires n’ont pas les mêmes exigences de débit hydraulique.

Circuit hydraulique auxiliaire à débit standard
Le système le plus courant est un circuit hydraulique auxiliaire à débit standard. Bien que les débits diffèrent selon le fabricant et le modèle de chargeuse, le débit d’un système à débit standard varie de 17,5 à 24,2 gal/min (66,2 à 91,6 l/min) [1].

Le circuit hydraulique auxiliaire à débit standard est inclus dans toutes les chargeuses en usine et fonctionne à la même pression que le circuit hydraulique principal de la machine, qui est d’environ 3 000 lb/po<1>2</1>. Un circuit à débit standard alimente bon nombre d’outils hydrauliques du marché, tels que les godets 4 en 1, les marteaux hydrauliques, les vis sans fin, les trancheuses et les grappins.

Circuit hydraulique auxiliaire à haut débit
Un circuit hydraulique auxiliaire à débit élevé est une deuxième option qui augmente encore plus la polyvalence et la productivité d’une chargeuse. Comme pour le débit standard, ce circuit fonctionne avec les mêmes pressions (environ 3 000 lb/po<1>2</1>) que les circuits hydrauliques principaux. Le débit, cependant, est compris entre 30,7 et 37,6 gal/min (116,2 à 140,14 l/min).

Un système à haut débit peut être installé en usine (en option) ou ultérieurement sur place. Il alimente les accessoires de type production qui nécessitent un débit élevé pour fonctionner comme recommandé. Par exemple, les fraiseuses de chaussée, de nombreuses souffleuses à neige, les scies circulaires de garde, les petites pailleuses et les déchiqueteuses.

Lorsque davantage de puissance hydraulique est nécessaire, un ensemble hydraulique amélioré auxiliaire à haut débit est offert. Cette option à hautes performances présente des débits similaires à ceux d’une chargeuse à débit élevé, mais fonctionne à une pression pouvant atteindre 4 000 lb/po<1>2</1>. Parmi les exemples d’accessoires nécessitant un système amélioré à haut débit, on trouve des fraiseuses de chaussée de grande taille, des débroussailleuses plus grosses utilisées pour retirer les arbustes et les petits arbres, ainsi que les grosses scies circulaires de garde des opérations de granulats.

Nous offrons également un système hydraulique auxiliaire secondaire pour les applications qui nécessitent plusieurs mouvements hydrauliques simultanément. Il peut s’agir de la fonction de déplacement latéral sur une fraiseuse de chaussée ou une déchiqueteuse, d’une souffleuse à neige pour le changement de direction sur la goulotte ou d’une pelle hydraulique à arbres avec moteurs de descente.

COMMANDES MÉCANIQUES ET ÉLECTROHYDRAULIQUES

Historiquement, les opérateurs étaient plus familiarisés avec les commandes mécaniques, et de nombreuses entreprises continuent d’acheter des chargeuses avec des commandes mécaniques, car leurs conducteurs connaissent bien cette technologie. Puisque la conception est basée sur une tringlerie mécanique, il y a une résistance physique qui rend l’utilisation de ces commandes plus difficile.

Plus vous avez besoin de réponse, plus vous devez pousser ou tirer les leviers, ce qui engage davantage la partie supérieure du corps, comparativement à une simple action du poignet des commandes électrohydrauliques (EZ EH). À la fin de la journée, l’opérateur peut être plus fatigué par l’utilisation d’une tringlerie mécanique (bien que certains fabricants, comme CASE, proposent des commandes mécaniques assistées afin de réduire la fatigue).

Comparativement aux commandes mécaniques, les commandes EZ-EH sont plus faciles à utilisées et permettent aux opérateurs d’affiner les performances grâce à neuf réglages prédéfinis. Ils peuvent aisément basculer entre les modes ISO et H à l’aide d’un simple commutateur à bascule. CASE propose également une gamme exclusive de poignées dotées de points de contact supplémentaires qui répondent plus précisément aux mouvements de l’opérateur et qui améliorent les déplacements de précision, tels que les commandes progressives. Ensemble, ces caractéristiques augmentent la productivité et réduisent la fatigue de l’opérateur.

À PROPOS DE TIER 4

CASE a conçu un large éventail de classes de taille, de modèles de levage et de solutions d’émissions pour permettre aux entrepreneurs de choisir la solution la mieux adaptée à leurs besoins. La plupart des machines Tier 4 Final d’une puissance inférieure ou égale à 74 chevaux offrent une solution d’émissions sans entretien, régénération, changement de filtre ni liquide à ajouter.

En outre, nos machines d’une taille supérieure à 90 chevaux nécessitent seulement un appoint de fluide d’échappement diesel (FED), qui peut être ajouté lorsque vous réalisez vos activités d’entretien préventif habituelles et d’inspection de la machine.

CONCLUSION

Il existe des caractéristiques ou des facteurs supplémentaires qui motivent l’achat d’une mini-chargeuse compacte sur chenilles ou d’une chargeuse, mais les principaux facteurs sont les suivants : pneus radiaux, pneus verticaux ou chenilles; système hydraulique et capacité de fonctionnement. Ces facteurs déterminent la taille, la conception et la capacité d’une machine.

Le meilleur conseil d’achat est peut-être de ne pas sous-estimer ses besoins et d’investir dans une machine qui offre une capacité légèrement supérieure à celle que vous anticipez utiliser régulièrement. Cela peut sembler être un incitatif de ventes, mais en réalité, les entrepreneurs doivent envisager l’avenir. En choisissant une capacité légèrement supérieure, ils peuvent éviter les coûts de location ou d’achat futurs afin de répondre à des besoins supplémentaires. Choisissez judicieusement.

Que pouvons-nous vous aider à trouver?

0 résultats trouvé
type
filtré par:

Aucun résultat trouvé

Cliquez sur cette icône dans tout le site pour ajouter des pages à vos favoris.

Mes favoris CASE

0 résultat trouvé