Page ajouté aux favoris

Ressources

Actualites

CASE Actualites

Utilisation optimale de la garantie

  • Publié lun. avr. 4, 2016

Notre objectif est de vous offrir une compréhension de base des éléments à prendre en compte et de vous préparer sur la façon de tirer le meilleur parti de la garantie de votre équipement.

La garantie est définie comme étant une garantie écrite, fournie à l'acheteur d'une machine par son constructeur, qui s'engage à assurer la réparation ou le remplacement des composants qui présentent des défauts matériels et de fabrication, pendant une durée déterminée. Les garanties sont vantées partout dans l'industrie, mais l'objet des exigences de garantie et la protection de votre couverture ne sont pas examinés aussi souvent qu'il le faudrait.

Quiconque possède une pièce d'équipement ou gère un parc doit être bien informé sur l'objet de la garantie. Notre objectif est de vous offrir une compréhension de base des éléments à prendre en compte et de vous préparer sur la façon de tirer le meilleur parti de la garantie de votre équipement.

Évolution du paysage des garanties

Au fil des années, quatre choses ont réellement modifié la dynamique des garanties : la télématique, les codes électroniques et les codes de défaut, les périodes de garantie plus longues et les normes sur les émissions.

  • Télématique
    La télématique a complètement modifié le paysage des garanties, car elle est devenue de plus en plus répandue dans l'équipement de construction. Les systèmes télématiques améliorent votre efficacité dans l'entretien et la réparation de votre équipement, mais ils peuvent également surveiller les actions et les comportements qui peuvent annuler la garantie.

  • Codes électroniques et codes de défaut
    Les codes de défaut utilisent le même concept. Les machines avancées qui existent de nos jours sont chargées de capteurs électroniques qui permettent de commander le moteur, les circuits hydrauliques et d'autres systèmes. Ces capteurs génèrent également des codes de défaut ou des codes d'erreur chaque fois que des problèmes surviennent. Le logiciel de diagnostic de base peut désormais indiquer le nombre de fois que la pression d'huile a chuté alors que vous travailliez sur une pente, ou le nombre de fois que le témoin du filtre à air s'est allumé avant d'être effectivement remplacé.

  • Périodes de garantie plus longues
    Aujourd'hui, de plus en plus de constructeurs offrent des périodes de garantie plus longues. Nous sommes grandement satisfaits de savoir que votre équipement sera couvert sur une plus longue période, mais cette couverture occasionne également une plus grande responsabilité pour le propriétaire. Plus longue est la période de garantie, plus grande est la responsabilité du propriétaire de s'assurer du respect de l'intégrité du plan de garantie.

  • Émissions
    Les garanties relatives aux émissions existent depuis les années 1970, mais elles sont devenues plus importantes de nos jours avec le développement des normes d'émissions Tier 4. À titre d'exemple, à l'époque où un injecteur de carburant coûtait seulement environ 75 $, vous pourriez en acheter un, le faire installer et l'utiliser immédiatement. À présent, les moteurs diesel modernes dotés de systèmes de post-traitement avancés sont plus complexes et sont dotés de composants supplémentaires. Ce même injecteur de carburant pourrait à présent coûter jusqu'à 2 000 $ et il y en a quatre ou six dans le moteur. La technologie employée et le coût des composants exigent des propriétaires, des gestionnaires et des opérateurs de parc automobile plus de vigilance que jamais.

Types de garantie
Il existe trois types fondamentaux de garantie : les garanties d'usine, les garanties relatives aux émissions et les garanties de service prolongées. Examinons chaque type de garantie.

  • Garantie d'usine
    Les termes d'une garantie d'usine sont généralement décrits dans un document fourni par le constructeur sous le nom de garantie et limitations de responsabilité. Ce document est généralement considéré comme étant un document juridique et décrit les responsabilités du constructeur, du concessionnaire et du client.

    La plupart des constructeurs d'équipements modernes fournissent à l'acheteur un document sur la garantie et les limitations de responsabilité, qui définit clairement ce qui est couvert et ce qui n'est pas couvert, énonce les droits de l'acheteur de l'équipement et définit clairement les responsabilités de toutes les parties concernées.

    Il est important que les propriétaires et les gestionnaires de la flotte d’équipements comprennent parfaitement la notion de garantie d'usine d'une pièce d'équipement; assurez-vous donc de poser beaucoup de questions lorsque vous discutez de l'achat d'un nouvel équipement avec votre concessionnaire. La garantie est-elle transférable? Qu'est-ce qui est couvert par la garantie?

    Dans quelles conditions les huiles et les liquides sont-ils achetés? Qu'est-ce qui n'est pas couvert par la garantie? Assurez-vous également de poser des questions sur les intervalles d'entretien requis, les pièces soumises à l'usure et les autres composants tels que les lumières, les batteries, les pneus et les chenilles.

    Une autre chose à considérer quand il s'agit des garanties d'usine est le fait que, dans plusieurs cas, l'opérateur, qui est ultimement responsable de l'équipement, n'est pas la personne qui écrit le chèque. Il est important que les propriétaires et les gestionnaires de la flotte d’équipements discutent des termes de la garantie d'usine avec leurs opérateurs afin de protéger leur investissement pour l'équipement.

  • Garantie fédérale sur le contrôle des émissions
    Depuis 1972, les constructeurs sont obligés par la loi fédérale d'offrir une couverture relative au contrôle des émissions des véhicules. Les garanties relatives au contrôle des émissions, exigées par le gouvernement fédéral, protègent les propriétaires d'équipements contre les coûts de réparation pour certaines défaillances relatives aux émissions et qui résultent de défauts matériels et de fabrication qui sont à l'origine de la non-conformité de votre équipement aux normes fédérales sur le contrôle des émissions. Cette garantie couvre 2 années ou 1 500 heures de fonctionnement, selon la première éventualité, pour les moteurs de puissance inférieure à 19 kW/25 ch, ou 5 ans ou 3 000 heures de fonctionnement, selon la première éventualité, pour les moteurs de puissance supérieure ou égale à 19 kW/25 ch.

    Il est important de comprendre comment l'avènement des exigences relatives aux normes d'émissions Tier 3 et 4 a modifié la dynamique de la garantie au fil des ans.

    L'impact principal de ces exigences sur la garantie relative aux émissions, ainsi que l'admissibilité d'une panne à la couverture de la garantie, dépendent du respect par l'opérateur des instructions adéquates du manuel de l'opérateur. Par exemple, les machines dotées d'un filtre à particules diesel nécessitent des cycles de régénération à des intervalles adéquats et les systèmes d'émissions qui utilisent du liquide d'échappement diesel exigent que le liquide soit correctement manipulé, soit de bonne qualité et que l'appoint soit effectué de façon adéquate.

    Par ailleurs, la qualité du carburant et de la filtration sont devenues plus importantes que jamais. Le circuit d'alimentation en carburant, qui inclut les composants liés au liquide d'échappement diesel, selon l'équipement, est le seul système d'une machine dans lequel des matières étrangères sont introduites tous les jours. L'utilisation d'une huile de mauvaise qualité et la manipulation non adéquate du carburant présentent plusieurs risques qui peuvent nuire à la couverture de la garantie relative aux émissions.

    Comme vous pouvez le voir, la technologie avancée utilisée, ainsi que le coût élevé des composants du moteur diesel de nos jours, nécessitent une grande vigilance de la part des propriétaires et des opérateurs.

  • Garantie d'entretien prolongée (tierce partie)
    Les garanties prolongées ne couvrent généralement pas les mêmes composants et matériaux que la garantie d'usine, et présentent souvent beaucoup plus d'exclusions, de sorte qu'il est préférable d'être le plus informé possible lors de l'achat d'une garantie prolongée. La plupart des garanties prolongées permettent à l'acheteur de choisir ce qui est couvert et ce qui ne l'est pas; assurez-vous donc d'en parler à votre concessionnaire et de vous informer autant que possible tout au long du processus.

    Si une machine n'est plus couverte par la garantie d'usine, vous risque de vous sentir abandonné. Avec les systèmes électroniques et hydrauliques de pointe qui existent de nos jours, plusieurs pièces et composants se vendent à un prix beaucoup plus élevé qu'auparavant. En outre, plusieurs systèmes exigent des diagnostics spéciaux et d'autres outils; vous devriez donc vous assurer que vous êtes couvert en cas de défaillance.

Responsabilité de la garantie – Constructeur, concessionnaire et propriétaire
La responsabilité de la garantie ne revient à aucune personne et à aucun département en particulier. Toute personne associée à une pièce d'équipement en est responsable, qu'il s'agisse de l'employé de la chaîne d'assemblage en usine, de la personne qui configure l'équipement chez le concessionnaire ou de la personne qui livre chez le client. Voici une description des responsabilités du constructeur, du concessionnaire et du propriétaire.

  • Constructeur
    Le constructeur a la responsabilité de fournir une unité exempte de défauts matériels et de fabrication, ainsi que de la fourniture d'un document de garantie et de limitations de responsabilité qui définit clairement ce qui est couvert et ce qui ne l'est pas. Il est également chargé de fournir un soutien aux produits à leurs concessionnaires , un appui pour les réparations relatives à la garantie du concessionnaire, des renseignements sur l'entretien et la formation, ainsi qu'une identification des points faibles du produit et des mesures correctives en forme de rappels, des programmes d'amélioration de produit, etc.

  • Concessionnaire
    Le concessionnaire est le lien principal entre le client et le constructeur; il lui revient donc de s'assurer que l'acheteur comprend la couverture de garantie. Il est également de sa responsabilité de fournir le soutien et l'entretien aux produits, dans le cadre des réparations relatives à la garantie, au nom du constructeur; il doit par ailleurs connaître parfaitement les politiques et les procédures du constructeur.

  • Propriétaire
    Il est responsabilité du propriétaire de s'assurer que toutes les procédures d'entretien sont exécutées aux intervalles requis, au minimum, et que toutes les recommandations du constructeur relatives à tous les liquides, les huiles et les filtres, sont respectées.

    Le manuel de l'opérateur fournit des renseignements essentiels relatifs aux intervalles d'entretien; toutefois, vous devez également tenir compte de l'application et de l'environnement dans lequel la machine fonctionne. Certaines applications peuvent avoir une incidence considérable sur la couverture de la garantie (consultez la section ci-dessous).

    Il est également de la responsabilité du propriétaire de signaler des défauts en temps opportun au concessionnaire, car le fait d'attendre avant de signaler un problème peut avoir des conséquences négatives pour la machine et la couverture de la garantie. Votre concessionnaire vous indiquera si la condition pourrait être préjudiciable à l'équipement si l'on poursuivait le fonctionnement.

Il est important de vous rappeler que les réparations sous garantie doivent être effectuées au cours de la période de garantie. Même si une machine fonctionne correctement à un moment, le fait de retarder une réparation jusqu'à ce que le travail soit terminé ou que la période de garantie soit écoulée occasionnera des réparations qui ne sont pas couvertes.

Autres éléments qui influencent la garantie
Maintenant que nous avons décrit les différents types de garantie et les responsabilités des tiers impliqués, examinons de plus près les différents critères qui peuvent avoir une incidence sur la couverture de votre garantie. Pour les besoins de cet article, nous allons le décomposer en cinq catégories : les applications, les modifications, l'entretien, la télématique, les circuits électroniques et les pratiques d'utilisation.

  • Applications
    Certaines applications, telles que les travaux de démolition, le recyclage de déchets, la manipulation de rebuts, l'exploitation forestière et les autres applications difficiles et à forte incidence, peuvent avoir une incidence considérable sur la garantie. Ces applications ne sont pas inadéquates; elles font toutes partie de nos activités, mais posent des problèmes lorsque la machine n'est pas configurée de façon adéquate pour l'application en question.

    Par exemple, lorsque vous travaillez avec des marteaux à usage intensif, des disjoncteurs et d'autres outils, la garantie d'usine peut exiger que la machine soit mise à niveau au moyen d'un ensemble à usage intensif disponible pour être utilisée dans certaines applications. Il est également important que chaque outil corresponde de façon adéquate à son support.

    Assurez-vous de demander à votre concessionnaire d'équipements l'incidence de certains outils et applications sur les intervalles d'entretien. Les renseignements devraient être disponibles auprès du constructeur de l'accessoire.

  • Modification
    La plupart des modifications de la machine peuvent annuler la garantie d'usine; cette observation est particulièrement vraie lorsque la modification nécessite de la soudure. Il pourrait s'agir de la modification d'un godet pour en accroître la capacité, à l'aide d'accessoires non adaptés à la taille ou au type de la machine, de contrepoids supplémentaires ou de l'installation inadéquate de certains outils. Il est possible de modifier une pièce d'équipement, mais il est de la responsabilité du propriétaire de bien comprendre les termes de l'accord de garantie.

    Rappelez-vous que le fait d'effectuer un soudage sur un équipement sans débrancher la batterie peut occasionner des dommages graves aux composants électroniques de la machine.

  • Entretien
    Le manuel de l'opérateur est la clé de tous les intervalles et de toutes les exigences en matière d'entretien, et le concessionnaire doit représenter une excellente ressource pour les mises à jour régulières des critères d'entretien.

    Assurez-vous de suivre toutes les recommandations du constructeur pour les liquides et les filtres. Puisque l'équipement lourd est devenu plus avancé technologiquement, les tolérances de la machine ont changé considérablement au fil des ans et plusieurs composants exigent des caractéristiques de liquide très strictes afin de fonctionner correctement. Par exemple, les essieux à glissement limité, les transmissions avec différents matériaux de disque d'embrayage, les composants hydrauliques (pressions croissantes, capacité réduite, etc.).

    Les liquides de refroidissement exigent une attention particulière. Par exemple, les liquides de refroidissement de type OAT (technologie de l'acide organique) que nous trouvons sur le marché du matériel automobile, et qui sont aujourd'hui adoptés par d'équipement hors route, ne sont PAS compatibles avec d'autres formes de liquide de refroidissement. Ils endommagent le système de refroidissement et occasionnent l'annulation de la garantie.

    Les programmes d'analyse de liquide sont également fortement recommandés et peuvent permettre d'effectuer un diagnostic détaillé et d'éviter de coûteuses défaillances de l'équipement. Malgré le fait que l'analyse ne permette pas d'éviter les défaillances liées aux défauts matériels et de fabrication, elle peut certainement aider à réduire l'ampleur d'une défaillance et, en fin de compte, à réduire le temps d'immobilisation.

  • Télématique et circuits électroniques
    La télématique est devenue un composant intégral de l'entretien et de l'analyse des défaillances. Par exemple, si la transmission est défectueuse, l'unité de commande de la transmission peut indiquer que la transmission a surchauffé à plusieurs reprises; cette information pourrait jouer un rôle dans le fait que cette défaillance sera entièrement couverte ou non par la garantie ou couverte partiellement, en fonction de votre contrat de service avec le concessionnaire.

    En outre, l'avènement d'appareils électroniques pour machines modernes, tels que le module de commande électronique (ECM), le module de contrôle de transmission (TCM) et l’unité de contrôle du moteur (ECU), etc., permet à pratiquement tous les appareils électroniques d'une pièce d'équipement d'enregistrer les codes d'erreur et les codes d'anomalie que le logiciel de diagnostic peut récupérer.

  • Pratiques d'utilisation
    Les pratiques et les techniques d'utilisation adéquates ont également une incidence sur la couverture de la garantie, car l'usure combinée des composants, des données télématiques et des diagnostics des circuits électroniques peut facilement indiquer la différence entre un bon opérateur et un opérateur fougueux.

    Par-dessus tout, vos opérateurs doivent être bien formés et bien informés. Ils doivent être bien formés sur les techniques d'utilisation adéquates, et doivent connaître les éléments à vérifier au cours des inspections quotidiennes. Les réglementations relatives aux émissions Tier 4 ont changé les exigences relatives à l'entretien quotidien de routine pour la plupart des nouvelles machines, de sorte qu'il est important pour les opérateurs de comprendre les différents types de systèmes de post-traitement et les pratiques d'entretien qui leur sont associées.

    Un opérateur bien formé voudra réduire le temps d'immobilisation; il reconnaîtra plus tôt les problèmes, fournira une rétroaction sur la situation et informera le propriétaire et le gestionnaire de parc automobile en cas de dysfonctionnement. Il limitera également le fonctionnement du moteur au ralenti. Un fonctionnement excessif du moteur au régime de ralenti ne gaspille pas seulement de l'essence, mais il use également de façon inutile la machine et fait perdre la garantie d'usine. Un fonctionnement au ralenti de 30 % pendant une durée de vie garantie de 3 000 heures correspond à la perte de 900 heures de fonctionnement. Les pertes s'accumulent.

    Rappelez-vous que l'opérateur représente les yeux et les oreilles de l'équipement et est responsable de l'entretien quotidien et de l'utilisation de la machine; par conséquent, le meilleur moyen pour vous de tirer le meilleur parti de la garantie de votre équipement est de vous assurer que l'opérateur est bien formé, qu'il s'est familiarisé avec le contenu du manuel de l'opérateur et qu'il est bien informé des capacités et des limites de l'équipement.

Que pouvons-nous vous aider à trouver?

0 résultats trouvé
type
filtré par:

Aucun résultat trouvé

Cliquez sur cette icône dans tout le site pour ajouter des pages à vos favoris.

Mes favoris CASE

0 résultat trouvé