Page ajouté aux favoris

Ressources

Actualites

CASE Actualites

L'hiver est à nos portes : comment bien préparer le matériel pour l'hiver

  • Publié lun. oct. 12, 2015

Pendant que l'hiver approche rapidement, les entrepreneurs et les propriétaires d'entreprises doivent commencer à penser à la préparation de leur matériel pour les rudes conditions hivernales.

Pour travailler dans des températures hivernales ou entreposer l'équipement pour la saison, les entreprises doivent effectuer un entretien d'hiver adéquat pour éviter des problèmes coûteux au printemps.

Entretien du moteur

Lorsqu'il s'agit d'un moteur de machine, il est important pour les opérateurs de prêter une attention particulière au carburant, au graissage et à la filtration de l'air. L'omission de le faire pourrait entraîner des réparations coûteuses ou l'arrêt de la machine.

L'entretien du circuit d'alimentation consiste à nettoyer le bouchon du réservoir à carburant et l'orifice de dégazage, veiller à ce que le bouchon fonctionne correctement, vérifier la présence d'eau ou de sédiments dans le carburant, qui constitue première cause de défaillance du système d'injection de carburant, ainsi que d'inspecter le filtre à carburant.

Vérifiez également la qualité de carburant que vous utilisez et que vous recevez de votre fournisseur. Le fonctionnement par temps froid tend à accentuer les problèmes de qualité de carburant, tels que la présence d'humidité ou de contaminants dans le carburant.

L'huile moteur protège les composants essentiels du moteur. Veillez à toujours suivre les recommandations et l'intervalle de vidange de lubrifiant du fabricant de l'équipement. Inspectez le système de filtration d'air pour déterminer les ouvertures qui pourraient laisser pénétrer de l'air non filtré et utilisez toujours un filtre adéquat lors des remplacements. L'air contaminé est une cause courante de défaillance prématurée du moteur.

Si la machine utilise du fluide d'échappement diesel, ou DEF, il est important pour les opérateurs de savoir si elle peut geler et dégeler sans nuire à sa capacité de fonctionner correctement. Le DEF a une durée de vie d'un an (qui varie en fonction des conditions d'entreposage). Si les propriétaires ne vont pas utiliser l'équipement au cours de l'hiver, il est conseillé de le remiser à l'intérieur dans des environnements à température contrôlée, à l'écart de la lumière directe du soleil. En outre, veillez à stocker le DEF dans un conteneur en plastique PEHD ou en acier inoxydable, car il est légèrement corrosif. Vous pouvez faire l'appoint de DEF avant le stockage, veillez cependant à laisser de la place pour prévoir la dilatation. Le DEF peut augmenter de volume en hiver jusqu'à 7 %, ce qui peut fissurer le réservoir.

Protection des systèmes de refroidissement

Vous devez inspecter régulièrement les systèmes de refroidissement, y compris le réservoir et les flexibles de liquide de refroidissement. Les entrepreneurs devraient vérifier que le liquide de refroidissement contenu dans le radiateur est toujours rempli jusqu'au bouchon et vérifier la pression de décharge du bouchon.

Le liquide de refroidissement ne sert pas seulement à protéger le circuit de refroidissement contre le gel. Il empêche la corrosion, lubrifie les joints de l'axe, augmente la température du point d'ébullition et inhibe la cavitation, qui peut éroder les composants dommageables. De ce fait, le liquide de refroidissement doit être vidangé et remplacé suivant les intervalles spécifiés par le fabricant de l'équipement d'origine.

Les entrepreneurs doivent également vérifier la concentration du liquide de refroidissement, qui devrait être maintenue à 50 %. Vérifiez si le système utilise des liquides de refroidissement traditionnels ou des liquides de refroidissement de type OAT (technologie de l'acide organique) et ne mélangez jamais les deux types.

Maximiser vos batteries

En réalité, l'entretien hivernal préventif de la batterie commence en automne. Il existe un certain nombre d'étapes que les opérateurs devraient suivre pour commencer à préparer leur équipement pour les mois froids de l'hiver.

Pour commencer, vérifiez que l'électrolyte de la batterie atteint l'anneau indicateur de niveau plein, ainsi que le haut des plaques. Les plaques qui ont séché ne pourront plus jamais fonctionner de façon satisfaisante. C'est aussi une bonne pratique de contrôler le courant nominal de sortie de l'alternateur, ainsi que le courant de sortie du test de charge de la batterie.

Les opérateurs devraient nettoyer la saleté et les débris de la partie supérieure de la batterie, car ils peuvent créer un chemin conducteur et épuiser lentement l'énergie. S'il n'y a aucune corrosion autour des bornes, nettoyez-les à l'aide d'un peu de bicarbonate de soude et d'une brosse à borne. Le principal point à retenir ici est qu'il faut s'assurer que les contacts entre les bornes et les câbles restent propres et sécurisés, en garantissant une bonne alimentation entre les batteries et la machine.

Si la machine ne sera pas utilisée pendant l'hiver et qu'elle sera remisée à l'extérieur, il est préférable d'enlever les batteries et de les entreposer à l'intérieur afin de prévenir le gel. Si une batterie doit être remisée pendant une période prolongée, il est préférable de la brancher à un dispositif de maintien de batterie pour la garder à pleine charge. Cela permettra de la garder prête lorsque le temps d'utiliser la machine viendra.

Contrairement à ce qu'on croit, les températures froides n'ont pas d'impact notable sur la durée de vie d'une batterie. Toutefois, elles occasionnent une situation de stress, amplifiant les effets du temps, la chaleur, les vibrations et les performances du système de charge. Si la machine doit fonctionner tout au long de la saison, il est important de vous assurer que les batteries sont chargées correctement.

Une batterie sous-chargée peut bien fonctionner à 80 °F, mais son état véritable devient évident à 0 °F lorsque les demandes liées au démarrage peuvent augmenter de 200 % et qu'une batterie, même en très bon état, est réduite à 40 % du courant de démarrage en été.

Les arrêts et les démarrages fréquents sont également préjudiciables, car la batterie n'a jamais le temps de se recharger entièrement.

Utilisation du châssis porteur

Le train de roulement d'une machine représente entre 40 et 60 % de ses coûts d'entretien au cours de la durée de vie de la machine. Ainsi, afin de maximiser l'efficacité de la machine durant l'hiver, un entretien adéquat du châssis porteur est essentiel.

Les opérateurs devraient effectuer des inspections quotidiennes et le garder exempt de boue, de neige et de débris. Repérez les pièces desserrées ou usées et consultez le manuel de l'opérateur pour corriger et régler la tension des chenilles.

Que vous comptiez utiliser ou entreposer la machine au cours de l'hiver, veillez à planifier une inspection du châssis porteur une fois par an.

Soin des pneus

Les pneus nécessitent des soins et un entretien quotidien en hiver. Pour cette raison, il est important pour les opérateurs de prendre des mesures pour réduire l'usure des pneus pendant le fonctionnement de l'équipement. Tout d'abord, gardez toujours les pneus correctement gonflés et retirez les contrepoids lorsque vous ne les utilisez pas, car ils exercent des pressions additionnelles sur les pneus. Recherchez la présence de signes d'usure, retirez les débris et inspectez les pneus pour détecter les parties craquelées ou arrachées. Si le centre du pneu est usé ou si des parties sont arrachées, il est temps de remplacer le pneu.

Réussite du passage de l'hiver

Afin d'entretenir correctement l'équipement qui fonctionne par temps froid et neigeux, les opérateurs doivent modifier leurs habitudes d'utilisation pour assurer la longévité de l'équipement. Des choix tels que la réduction des vitesses de fonctionnement élevées lors des déplacements routiers et le changement du sens de conduite peuvent faire la différence entre l'indisponibilité et la productivité.

Un autre aspect important de l'entretien consiste à effectuer une inspection et préchauffer l'équipement de façon adéquate avant l'utilisation. Le fait de préchauffer la machine réduit les chocs causés aux composants par les liquides et les systèmes hydrauliques froids. Un temps plus froid augmente le potentiel de fissurage des flexibles et des joints toriques. Le fait d'assurer un temps de préchauffage suffisant offre à l'opérateur une machine plus productive et augmente la sûreté du fonctionnement, ainsi que le confort de l'environnement d'exploitation.

Lorsqu'il s'agit du comportement de l'opérateur, l'utilisation excessive du ralenti doit être surveillée de près, car elle consomme inutilement le carburant et les heures de garantie et contamine les filtres à particules diesel. La condensation peut s'accumuler dans le carter du moteur, ce qui favorise l'accumulation d'acides et de boues, entraînant des temps d'arrêt coûteux et des réparations potentielles.

En outre, s'il arrive que les propriétaires aient besoin de pièces de rechange ou de liquides, les pièces remises à neuf constituent une excellente option. Les pièces remises à neuf, comme celles offertes par CASE, sont conçues pour satisfaire ou dépasser les spécifications d'origine des fabricants d'équipement d'origine, et sont prises en charge par une garantie inégalée qui, dans certains cas, offre une meilleure couverture que la garantie des pièces neuves.

Le fait de protéger votre équipement pendant l'hiver constitue un investissement intelligent, non seulement l'équipement lui-même, mais aussi pour votre avenir.

Que pouvons-nous vous aider à trouver?

0 résultats trouvé
type
filtré par:

Aucun résultat trouvé

Cliquez sur cette icône dans tout le site pour ajouter des pages à vos favoris.

Mes favoris CASE

0 résultat trouvé