Page ajouté aux favoris

Ressources

Actualites

CASE Actualites

STRATÉGIES D'ACQUISITION D’ÉQUIPEMENT – FAIRE LE MEILLEUR CHOIX POUR VOTRE ENTREPRISE EN EXPANSION *

  • Publié mar. juin 6, 2017

La décision d’acheter, de louer ou de louer pour acheter de l'équipement représente un défi que doivent relever les entreprises de toutes les tailles, et plusieurs facteurs doivent être pris en compte afin de faire le meilleur choix pour votre entreprise.

Note de la rédaction : Cet article a été publié initialement dans le numéro de mars 2017 du magazine Construction Business Owner. Visitez constructionbusinessowner.com pour en savoir plus.

Il existe une grande variété d'options lorsqu'il s'agit d'acquisition d'équipement, mais il n'y a pas de formule magique, de solution qui fonctionne à tout coup. La décision d’acheter, de louer ou de louer pour acheter de l'équipement représente un défi que doivent relever les entreprises de toutes les tailles, et plusieurs facteurs doivent être pris en compte afin de faire le meilleur choix pour votre entreprise.

Les propriétaires d'entreprise doivent considérer différents facteurs tels que les liquidités, les taxes, le taux d'utilisation estimé et les coûts associés comme le transport, la maintenance, la dépréciation et la valeur de revente. La décision dépend aussi de la taille de l'entreprise et de l’utilisation qui sera faite du matériel. La machine sera-t-elle utilisée pour une tâche précise pendant une période donnée? Doit-on prévoir de longues heures d’utilisation ou certaines caractéristiques particulières pour effectuer le travail? Si une pièce d'équipement est utilisée uniquement pour une tâche précise ou pour une tâche à effectuer une seule fois, il serait plus logique de la louer. Cependant, si la machine peut être utilisée sur plusieurs chantiers et être rentabilisée tout au long de l'année, l’achat ou le crédit-bail est l’option la plus logique. En fin de compte, cela dépend des liquidités de l’entrepreneur, de la taille de l’entreprise et de sa stratégie de croissance à long terme.

Examinons ensemble chaque stratégie d'acquisition et les avantages et inconvénients de chacune.

Location
La location d'équipement présente plusieurs avantages. Tout d'abord, cela permet à l'entrepreneur de passer les frais de location sur le projet en cours et de laisser les coûts de possession et d'exploitation entre les mains du concessionnaire. La location limite aussi les frais de transport et d'entreposage. Les concessionnaires livrent et reprennent la pièce d'équipement directement sur le chantier et l'entrepreneur n'a pas à se soucier de garder l’équipement dans un entrepôt ou sur un terrain entre les chantiers.

Les concessionnaires offrant souvent en location le dernier modèle disponible, cela peut être une bonne manière d’essayer les équipements récents offerts par différents fabricants.

La location offre des avantages bien réels si la situation s’y prête, mais il faut garder à l'esprit que les contrats de location présentent aussi des limitations. Les entrepreneurs doivent noter que les contrats de location comportent des limites d’heures d’utilisation et que les paiements seront considérablement plus élevés qu’avec un achat ou un crédit-bail. Les propriétaires d'entreprise doivent surveiller le marché de la location afin de dénicher des taux concurrentiels et s’adresser à des concessionnaires dignes de confiance.

Finalement, la location est une excellente option pour les projets à court terme ou à titre de solution provisoire. Si l’entrepreneur doit faire un usage à long terme d’une pièce d'équipement louée, il peut examiner les options de location-achat avec son concessionnaire.

Achat/financement
L'achat d’équipement neuf ou usagé offre plusieurs avantages, et selon le type d'équipement acheté, la qualité de son entretien et la conservation de sa valeur résiduelle, l’entrepreneur peut même faire un profit lorsqu'il le revend.

L’achat offre la plus grande souplesse – le propriétaire est en contrôle de tous les aspects du coût total de possession. Il lui appartient de maintenir la pièce d’équipement de façon à maximiser sa durée d'utilisation et sa valeur de revente. Un autre avantage de l'achat d'équipement est que les opérateurs peuvent apprendre à connaître plus à fond la machine au fil du temps, ce qui peut améliorer la productivité sur le chantier.

L’entretien du parc est un élément essentiel pour maximiser la durée d'utilisation du matériel et en accroître la valeur de revente. Plusieurs achats d’équipement s’accompagnent d’ailleurs de contrats de maintenance planifiée, ce qui peut soulager le propriétaire d’une partie du fardeau d'entretien de l'équipement. Par exemple, certains des nouveaux modèles de CASE Construction sont livrés avec le programme ProCare de CASE, qui inclut une garantie d’usine complète de trois ans, 3 000 heures, un contrat d’entretien planifié de trois ans, 3 000 heures, et un abonnement de trois ans aux services télématiques avancés SiteWatch™. Ces programmes globaux permettent aux propriétaires d'entreprise de faire l'acquisition de nouvelles pièces d’équipement en toute confiance, sachant que les coûts d'exploitation seront prévisibles pour les trois premières années de possession.

Des programmes de protection des acquisitions sont également offerts par votre concessionnaire. Ces programmes assurent la protection de l’équipement après l'expiration de la garantie de base, ce qui fait beaucoup pour la tranquillité d'esprit du propriétaire.

Il convient de noter que si le paiement initial peut immobiliser des capitaux ou une ligne de crédit, par contre les versements mensuels seront beaucoup plus bas que pour une location. Les entrepreneurs peuvent également voir avec leur concessionnaire s’il est possible de différer des paiements, d’en sauter certains ou encore de recourir à un programme de location-achat, en vue d’optimiser l’achat du nouvel équipement tout en gardant une marge de manœuvre maximale et en tenant compte de la nature saisonnière des activités.

Les propriétaires d'entreprise doivent également tenir compte des avantages fiscaux auxquels ils peuvent avoir droit quand ils acquièrent du nouvel équipement. Les entrepreneurs doivent savoir que la loi Protecting Americans from Tax Hikes Act of 2015 a porté la limite de déduction en vertu de la section 179 à 510 000 $*.

La section 179 est un code fiscal de l’Internal Revenue Service qui permet aux entreprises de déduire de son revenu brut le prix total d'achat d'équipements visés (sous réserve de certaines restrictions). En plus de la section 179, l’équipement peut être admissible à une disposition d'amortissement supplémentaire qui permet aux propriétaires d'entreprise qui acquièrent de grandes quantités d’équipement de radier jusqu'à 50 pour cent de ces coûts. Cette disposition s’est révélée utile pour les gros entrepreneurs qui achètent plus d’équipement neuf que la limite de déduction prévue à la section 179.

La section 179 peut représenter pour les propriétaires d'entreprises un important soulagement fiscal pour l’année d'imposition 2017. Pour obtenir de plus amples renseignements et pour savoir si votre entreprise est admissible, allez à section179.org ou adressez-vous à votre conseiller fiscal.

Le crédit-bail
Le crédit-bail peut permettre aux propriétaires d'entreprise d’acquérir du nouvel équipement à des intervalles de quelques années. Avec cette option, l’entrepreneur peut regrouper les services en un paiement unique et calculer plus précisément ses soumissions, car ses coûts de possession et d’exploitation ne changent pas – il doit simplement tenir compte des frais d'exploitation, du carburant, etc. Par ailleurs, l’entrepreneur peut aussi se libérer de l’équipement plus facilement, car il n’a pas à vendre la machine. Il la remet simplement au locateur.

Les contrats de crédit-bail offrent plusieurs des mêmes avantages que l’achat, notamment les options en matière de souplesse des paiements, de possibilité de sauter un versement et de paiements saisonniers.

Le crédit-bail ne comporte pas de paiement initial, bien que l’entrepreneur devra effectuer un paiement anticipé au début du contrat. Les propriétaires d'entreprise doivent également être conscients que la plupart des contrats de crédit-bail comportent des limites horaires annuelles et des dispositions en matière d’usure de l’équipement, de sorte que les entrepreneurs doivent tenir compte de l’utilisation qu’ils prévoient faire de la pièce d'équipement avant de prendre la décision d’acquérir une machine en crédit-bail. Les applications intensives en heures d’utilisation peuvent excéder les conditions du contrat et nécessiter l’adoption d’une autre stratégie d'acquisition.

Planification de la croissance
Chaque option d’acquisition d’équipement comporte des avantages et des inconvénients et la décision dépend finalement des besoins particuliers et de la situation de l’entrepreneur. La stratégie d'acquisition peut aussi changer au fil du temps, à mesure que croît l’entreprise et que le propriétaire peut prévoir ses besoins en équipement avec plus de précision.

La location est une excellente option pour les entreprises de toute taille qui cherchent des solutions à court terme sans avoir à s’occuper des coûts de possession (entretien, entreposage, transport, etc.). Les entrepreneurs dont le parc de machines est en croissance peuvent envisager le crédit-bail, vu que le contrat de location permet souvent de prédire avec plus de précision les coûts de possession et d’exploitation, permettant ainsi de formuler des soumissions plus précises sur les gros projets. Les entrepreneurs dont les besoins en équipement sont plus stables et plus prévisibles et qui peuvent transporter et entreposer de l’équipement lourd peuvent envisager d’acheter de l’équipement neuf ou d'occasion, qui leur procurera une plus grande marge de manœuvre. Enfin, les propriétaires d'entreprise prendront la décision d'acheter, de louer ou de louer pour acheter en fonction de la taille et de la situation financière de leur entreprise, de leurs besoins de productivité et de leur stratégie de croissance à long terme.

Lorsqu'un entrepreneur prévoit acquérir une pièce d'équipement, il doit s'asseoir avec un concessionnaire de confiance et avec son conseiller financier pour déterminer la meilleure solution qui s’offre à lui.

*CNH Industrial Capital ne fournit pas de conseils de nature fiscale, juridique ou comptable. Les entrepreneurs sont fortement encouragés à obtenir les conseils de professionnels lors de telles acquisitions.

Que pouvons-nous vous aider à trouver?

0 résultats trouvé
type
filtré par:

Aucun résultat trouvé

Cliquez sur cette icône dans tout le site pour ajouter des pages à vos favoris.

Mes favoris CASE

0 résultat trouvé