Page ajouté aux favoris

Ressources

Actualites

CASE Actualites

Travailler mieux – et non plus fort – grâce aux outils d’aménagement paysager

  • Publié mer. déc. 13, 2017

Ces outils peuvent vous faire épargner temps et main-d’œuvre

Quand on parle d’outils, on commence souvent par la machine. Qu’il s’agisse d’une chargeuses à direction à glissement, d’une mini-chargeuse compacte sur chenilles (CTL, compact track loader), d’une rétrocaveuse ou d’une chargeuse sur pneus, c’est la plateforme de base qui permet de faire le travail. Cette machine vient à l’achat avec un godet standard, qui convient parfaitement pour un grand nombre de tâches.

C’est la mise de base. Le fait d’avoir un ensemble d’outils montés sur la bonne machine procure plusieurs avantages :

  • La capacité de prendre et de réaliser plusieurs travaux différents.
  • La capacité d’améliorer la productivité et de réduire les coûts de main-d’œuvre.
  • L’opérateur peut passer plus de temps dans la cabine et moins de temps exposé aux dangers lorsqu’il sort de la cabine et qu’il y retourne.
  • Cela réduit le nombre de machines requises sur le chantier et permet de confier d’autres tâches aux travailleurs.
  • Au bout du compte, le propriétaire doit posséder moins de machines au total et la machine accomplit plus d’heures de travail facturable (ce qui réduit par le fait même son coût total de possession).

Souvent les circuits hydrauliques auxiliaires standards des machines modernes permettent d’y relier des outils auxiliaires très puissants. Voici certains des outils les plus populaires auprès des paysagistes et comment ces outils leur permettent de mieux travailler, au lieu de travailler plus fort.

Le godet 4 en 1 de CASE

Un projet original de CASE (par l’entremise de Drott Manufacturing), le godet 4 en 1 a été mis au point à l’origine au centre de la clientèle CASE de Tomahawk, au Wisconsin.

Son nom est trompeur d'une certaine façon, Car le godet accomplit en fait cinq fonctions classiques : godet de chargeuse, benne preneuse/grappin, bouteur, racleur et godet à fond ouvrant. Il permet de réaliser une grande quantité de tâches sur une multitude de terrains paysagés sans jamais avoir à sortir de la cabine. Il peut réduire de façon importante les travaux manuels et le temps perdu à passer d’un outil à l’autre.

Préparateur de pelouse

À une autre époque, la marque d’un maître-paysagiste reposait sur sa manipulation experte du râteau débroussailleur et la rapidité avec laquelle il pouvait compléter sa section de lit de semence. Il y avait des outils-râteaux montés sur mini-chargeuse sur pneus qui permettaient de cueillir les matériaux plus gros, mais il fallait tout de même faire la finition manuellement.

Les choses ont changé considérablement depuis ce temps, à mesure que la technologie de préparation des pelouses a évolué. Les modèles modernes permettent de retirer les gros matériaux tout en laissant derrière dans le lit de semence le limon plus fin en reculant (plusieurs modèles anciens retiraient aussi une bonne quantité de terre végétale). Puis, une fois les gros matériaux enlevés, l’opérateur repart vers l’avant avec l’outil de façon à produire une action de labourage qui crée un lit de semence de plus de deux pouces d’épaisseur. Le sol est alors prêt à fournir aux semences d’excellentes conditions de croissance – et bien qu’il puisse rester encore quelques menus travaux à réaliser à la main – cela permet d’accroître la productivité et de limiter la quantité de travail physique à accomplir sur le site.

Fourches à palettes hydrauliques CASE avec manchons

Après le godet standard, les fourches à palettes sont probablement le meilleur ami du paysagiste parmi les outils de machine. La plupart des paysagistes se souviennent du temps où les fourches à palettes hydrauliques n’existaient pas et où il fallait descendre de la machine pour mettre les fourches en position. Les fourches à palettes hydrauliques automatisent cette activité et permettent à l’opérateur de rester confortablement assis dans la cabine. De plus, l’ajout de manchons permet de saisir facilement les végétaux, de les descendre des camions et de les mettre en place près de l’endroit où ils seront plantés. Il s’agit essentiellement de deux outils en un, qui permettent à l’opérateur de passer plus de temps dans la cabine au lieu de faire un va-et-vient constant et qui aide à protéger les produits de pépinière, en particulier les gros arbres matures à masse racinaire enveloppée dans la jute.

Lames de terrassement CASE

Autant du point de vue du coût que du transport, il n’est pas judicieux pour plusieurs paysagistes traditionnels de s’équiper d’un bouteur. Une grande partie du nivellement de précision est effectué à l’aide des mini-chargeuses sur pneus ou sur chenilles qu’ils possèdent déjà. De nombreux opérateurs se sont plaints de la difficulté d’étendre les matériaux sur un bord et sur l’autre tout en poussant en ligne droite avec un godet standard. Et que faire avec le matériau qui s’accumule dans le godet?

Il convient de noter que CASE s’est attaqué de front à ce problème avec un concept révolutionnaire appelé le « Projet Minotaur », la première mini-chargeuse compacte sur chenilles dédiée jamais construite – vous pouvez en apprendre plus sur cette machine ici :

https://www.casece.com/northamerica/fr-ca/ressources/actualites/case-presente-le-modele-dl450

Ce que les paysagistes peuvent faire maintenant est d’ajouter une lame de bouteur à leurs mini-chargeuses sur pneus et sur chenilles existantes. Cette lame peut se régler à 30 degrés en oblique sur la droite ou sur la gauche et s’incliner de 10 degrés, facilitant le nivellement de précision par rapport à un godet standard. Il permet aussi aux paysagistes et aux entrepreneurs résidentiels d’obtenir un rendement équivalent à un bouteur tout en tenant compte du type de chantiers sur lesquels ils travaillent et de leur capacité de transport.

Chasse-neige sectionnel CASE

De nombreux paysagistes des climats nordiques ont déjà commencé leur saison de déneigement. Sinon, l’ajout d’un chasse-neige sectionnel immédiatement rend la machine beaucoup plus rentable pendant les périodes plus creuses, ce qui réduit son coût total de possession (rentabilité accrue = coût total de possession moindre).

Le chasse-neige sectionnel pousse l’utilisation et les économies encore plus loin. Le chasse-neige sectionnel comporte des versoirs sectionnels qui montent et descendent selon le contour de la surface rigide où la machine passe. Le sectionnement de la lame offre plusieurs avantages :

  • plus de neige et de glace enlevées au premier passage, augmentant d’autant la productivité et réduisant le nombre de passages requis (et l’usure de la machine);
  • un roulement plus doux pour l’opérateur;
  • près de 50 pour cent moins de sel, car plus de neige et de glace sont enlevées au premier passage;
  • moins de dommages pour l’équipement : si une section s’endommage, on peut la remplacer sans devoir remplacer tout l’outil
  • moins de dommages aux surfaces car le chasse-neige cède quand il vient en contact avec un obstacle.

Chacun de ces outils est simple à utiliser et peut s’insérer dans pratiquement tous les travaux d’aménagement paysager. Pour plus d’information, allez à CaseCE.com/attachments.

Que pouvons-nous vous aider à trouver?

0 résultats trouvé
type
filtré par:

Aucun résultat trouvé

Cliquez sur cette icône dans tout le site pour ajouter des pages à vos favoris.

Mes favoris CASE

0 résultat trouvé